L’exercice de Liberté comme Humilité

J’aime l’expression « Exercice de Liberté ».
Exercice comme mise en pratique.
Mais surtout,
Exercice comme apprentissage.
De toute une vie ?
Et n’est-ce pas mieux ainsi ?

Tout comme entreprendre n’est pas un long fleuve tranquille,
Tout comme la vie est cycles,
Le processus de Libération qui mène à la Liberté n’est pas linéaire.

Nous touchons parfois du doigt ce sentiment de Liberté absolue,
Liberté de nous mouvoir,
Liberté de penser,
Indépendance vis-à-vis du jugement des autres,
Autonomie financière,
Etc.
Dans un domaine de notre vie plus qu’un autre,
Ou même dans tous les domaines de notre vie,
Nous nous sentons au summum !

Puis un pas grand chose
ou une grande chose,
vient remettre en question
ou tout bouleverser.

Et nous nous demandons où cette satanée joie de Liberté s’est fait la malle ?!

Pas très loin généralement.
Bien moins loin qu'il n'y paraît en tout cas.
Mais elle nous demande de creuser un peu.
A nouveau.
Encore une fois.
Une dernière fois ?
Non.
Une fois de plus.

Car est-on jamais vraiment Libre ?
La Liberté peut-elle être acquise ad vitam æternam ?

J’ai envie d’appeler ici l’amie PhiloSophie.
Nous pourrions explorer avec passion les différentes écoles philosophiques et ce qu’elles ont toutes à nous enseigner pour construire NOTRE définition de la Liberté.
Mais vous m’en voudriez d’allonger encore cet écrit.
Cependant, quand vous ressentirez l’envie ou le besoin de creuser et affiner vos définitions et sous-définitions de libertés, je vous invite à (re)découvrir les différentes conceptions philosophiques de la Liberté afin de nourrir votre cheminement (et embellir votre Carnet de Libertés de VOS conclusions, implications et applications).

Il s’agit moins de choisir une chapelle que de repartir sur les bancs de l’ « école ».
N’ayez pas peur - cf. plus haut ! :)
J’entends « école », au sens étymologique grec,
« skholè »,
d’ « arrêt », « temps de loisir », « temps de repos »,
ces temps de discussions et jeux de l’esprit.
Alors amusez-vous.
Bonne exploration !
 

Je clos la boucle ouverte en introduction la semaine dernière :

La Liberté elle, restera toujours à conquérir.
 

6/13
Estelle